Pêché trois vidéos originales de mon idole absolue Keziah Jones. Idole parce qu'il est noir, parce qu'il fait tous ses concerts torse-poil (et que ça le fait), parce qu'il gratte comme un démon, et parce que son album Black Orpheus est juste une énorme tuerie de groove et de songwriting.

La première est un extrait de sa reprise de All along the watchtower. En fait, il s'inspire davantage de la version de Hendrix que de l'originale de Dylan. Mais avec lui c'est tout bonnement une nouvelle chanson.

La seconde vidéo : un trio haut-de-gamme ; Keziah au chant, Biréli Lagrene et John Mc Laughlin à la guitare revisitent Voodoo Child. On reste dans Hendrix, avec un mélange de blues, de manouche et d'africanité assez incroyable. Stephan Eicher en prend plein la poire.

La dernière, c'est pour le fun : visez la gratte à deux cordes et le look de drosophile à lunettes sur ce Dear Mr Cooper...

Ouvrez grand vos mirettes et vos esgourdes pour le roi Keziah !

Keziah Jones - All along the watchtower

Keziah Jones - All along the watchtower


Keziah Jones, Biréli Lagrene, John Mc Laughlin - Voodoo Child

Keziah Jones, Biréli Lagrene, John Mc Laughlin - Voodoo Child


Keziah Jones - Dear Mr Cooper

Keziah Jones - Dear Mr Cooper