La musique, les girls, les mecs, c'est dans les salles, dans Taratata (pour ce qui est de ce vieux machin poussiéreux, cathodique et cubiforme)... et sur le web. Si vous voulez découvrir des gens nouveaux, des trésors d'artistes, c'est là que ça se passe.

Sans même parler des webradios, de sites comme Jamendo, faisons ensemble, à travers une petite série de billets, le tour de quelques Mélomanoweb : ces blogueurs de tout poil qui s'en donnent à coeur joie pour nous faire connaître des musiciens talentueux et des merveilles sonores.

Ainsi d'Eric Boisson. Est-il victime de son succès, ou devrais-je dire de son bon goût ? Certains soirs, la connexion a des allures de chameau. Mais baladez-vous, c'est que du bon, varié dans les styles, des mecs, des girls à découvrir - songez qu'il connaissait KT Tunstall avant Taratata (avant nous quoi ! - et je ne parle même pas de la pub d'Alice).

Bref, ce garçon a du flair dans les oreilles. Et en plus, le cochon, il a du temps (un post par jour, mais comment fait-il ?) pour nous faire partager tout ça, et le plus souvent, sous la forme de vidéos, ce qui est fort appréciable. Profitez-en !

Je viens pour ma part de tripper sur les vidéos de Jason Mraz. Soyez comme les lecteurs impatients et imprudents (j'en suis) : commencez par la fin avec la troisième vidéo du billet, Curbside Prophet. Ah, il y a aussi celle-là, The Remedy.
Allez, grosse claque du soir, mmm, prends-toi ça.

P.S. : si comme moi vous flashez sur Jason Mraz, son site est par ici. ça sent un poil la big prod américaine, et ça étouffe un peu le style qu'on découvre dans les vidéos chez Eric Boisson. Je viens de commander un live pour me faire péter les esgourdes et vérifier par moi-même, je vous en dirai des nouvelles.