Pour l'occasion, Tété avait laissé sa guitare à la maison, devant le talent incroyable de son complice d'un soir, pour une Redemption Song hyper groovy, slappée et inspirée - j'ai pris au passage une sévère leçon d'interprétation.

Ben Harper, plus chanteur que guitariste au cours de sa prestation, rendait hommage aux deux plus grands selon lui, aux deux plus forts en termes d'âme et d'émotion : Edith Piaf et Bob Marley. Improbable rencontre entre la chanson populaire française et le reggae de Bob, au fond semblable soul music pour Ben Harper, l'héritier aussi modeste que talentueux de tant de musiques différentes.