Ayé, vive le web, vive les petites annonces (entre musiciens s'entend), je vous présenterai ici bientôt Yo à la basse. Que dire, sinon que c'est la joie, et que ça va balancer. Vous m'en direz des nouvelles.